Notre chef de chœur

                                                               Gino Hostens dirige le Groupe Choral Les Chœurs de la Plaine de Baisieux depuis 2003.
 
Il est actif dans ce groupe choral depuis 1996, d’abord en tant que choriste. Il en devient le troisième chef en succédant à Jean-Marie Defromont, son fondateur et premier directeur et à Charles Michiels, professeur et chef de chœur au Conservatoire Royal de Bruxelles.
 
En effet, en Belgique, il a participé, avec d’autres chorales venues de France, entre autres, les Chœurs de la Plaine de Baisieux, à la création de la seconde cantate « A travers le Temps » en 1999 et un « Magnificat » en 2004, tous deux composés par André Waignein.
 
Gino Hostens est également passionné par la musique instrumentale. Clarinettiste et saxophoniste, il joue dans plusieurs harmonies : la Fanfare Royale Union Musicale de Dottignies (Belgique) dirigée par Raymond Hubaut, chef remarquable, et l’Harmonie la Concorde de Péronnes-lez-Antoing (Belgique), dirigée par André Waignein où il participe à plusieurs enregistrements, dont un en studio.
 
En 2003, il est sollicité par André Waignein pour chanter « Favorite Arias de Rita Defoort ». Cette œuvre est un ensemble de divers chants d’opéras, tels que Nessun dorma, de Giacomo Puccini, Aïda de Giuseppe Verdi …
 
En 2007, il donne des cours de clarinette et de saxophone dans une école de musique à Leers-Nord (Belgique), école dirigée par Frédéric Parmentier, éminent tromboniste professionnel belge. Ce dernier, chef d’orchestre de la fanfare F.B.O. (Frum Brass Orchestra), formation située à Dottignies (Belgique), quitte la direction de l’harmonie et Gino Hostens en reprend la direction.
 
Il fait récemment partie du chœur « Divertimento » de Wasquehal et du chœur « La Quintessence » dirigés par Jean-François Droulez, directeur de l’école de Musique de Lille-Hellemmes, où il se produit dans de nombreux concerts et à participé à des œuvres de Verdi, John Rutter, Edward Elgar et Haendel.
 
En 2018, il prend la direction de la chorale Cantus de Bouvines crée par Paul Descamps.
 
Gino Hostens est toujours à la recherche de la perfection, son répertoire est varié, il aime surtout l’époque de la Renaissance et la musique de la liturgie orthodoxe russe.