Articles de presse

La Voix du NORD 21 OCTOBRE 2017

À l’unisson, les chorales de la Pévèle ont donné de la voix

Le concert des chorales qui a eu lieu samedi soir a rassemblé plus d’une centaine de choristes dans le chœur de l’église pour l’interprétation de la « Petite suite québécoise » de Marie Bernard.

Par Gr (Clp) | Publié le 21/10/2017

Cette œuvre est un pot-pourri de chansons issues du folklore québécois mais aussi de titres de chanteurs connus comme Gilles Vignault, Félix Leclercq ou Robert Charlebois… Ce sont les chanteurs de plusieurs chorales de Pévèle-Carembault venus de Baisieux, Bouvines, Templeuve, Mouchin, Villeneuve-d’Ascq et même de Belgique qui se sont entraînés pendant des mois sous la houlette de Marie-Violaine Martinache afin de se produire, tous ensemble, avec harmonie.

La première partie du concert a vu la chorale Les chœurs de la Plaine de Baisieux, dirigée par Gino Hostens, La Cabora et Au fil des notes, de Mouchin, donner de la voix. Ces deux dernières formations étaient dirigées par Marie-Violaine Martinache. La quête organisée à l’entracte a permis de récolter la coquette somme de 745 € en faveur de l’association Retina France qui œuvre au profit de la recherche médicale en ophtalmologie.

Cette œuvre est un pot-pourri de chansons issues du folklore québécois mais aussi de titres de chanteurs connus comme Gilles Vignault, Félix Leclercq ou Robert Charlebois… Ce sont les chanteurs de plusieurs chorales de Pévèle-Carembault venus de Baisieux, Bouvines, Templeuve, Mouchin, Villeneuve-d’Ascq et même de Belgique qui se sont entraînés pendant des mois sous la houlette de Marie-Violaine Martinache afin de se produire, tous ensemble, avec harmonie.

La première partie du concert a vu la chorale Les chœurs de la Plaine de Baisieux, dirigée par Gino Hostens, La Cabora et Au fil des notes, de Mouchin, donner de la voix. Ces deux dernières formations étaient dirigées par Marie-Violaine Martinache. 

La quête organisée à l’entracte a permis de récolter la coquette somme de 745 € en faveur de l’association Retina France qui œuvre au profit de la recherche médicale en ophtalmologie.

 

Basil échos de mai 2017

Basil échos de Février 2016

Basil échos 20

Basil échos 19

Basil échos de Mai 2015

Basil échos

La Voix du Nord – 16 avril 2015La Voix du Nord

Basil échos de Février 2015

Basil échos 16

MAINE LIBRE du 2 mai 2014
 Presse - 2 mai 2014 
 La Voix du Nord le 26/06/2013
Dourges : le concert «Musicalités» 
a enchanté l’église Saint-Piat le 25 juin 2013
 
 
 Une fois de plus, l’église Saint-Piat a vibré, dimanche après-midi, aux voix des chorales qui ont participé à la 6ème édition du concert « Musicalités ».

 39651300_B97653362Z.1_20130626101215_000_GH1UGBIH.1-0.jpgLes Choeurs de la Plaine, Baisieux

Celui-ci est né de l’initiative de Jean-Marie Dubois, adjoint, mais également choriste au sein du groupe bien connu des dourgeois Dé-Ci-Bels Chansons : « Notre chorale faisait déjà un concert de fin d’année. Il y a six ans, j’ai proposé l’idée de faire un rassemblement de chorales. La municipalité a donné son accord, depuis le concert suit son petit bonhomme de chemin et connaît un grand succès. Chaque année, nous lançons des invitations aux chorales de la région, et chaque fois nous recevons un afflux de réponses positives. Le choix en devient difficile. Aussi, tous les ans nous essayons de varier afin d’apporter une diversité dans les styles . ». Cette rencontre a réuni cinq groupes parmi lesquels la Choréale du Siccom de Loison-sous-Lens et Pont-à-Vendin, les Chœurs de la Plaine de Baisieux, la Renaissance de l’Artésienne d’Évin-Malmaison, Arpège d’Oignies et Dé-Ci-Bels Chansons de Dourges. Ils ont interprété un ensemble de 25 chansons aux genres très différents. C’est ainsi que le public venu nombreux a pu apprécier des chansons de Georges Moustaki, Jean Ferrat, Michel Fugain, Bernard Lavilliers, Bobby Lapointe et d’autres moins connues. Les compositeurs classiques faisaient également partie du programme comme Mozart, Camille Saint-Saëns. L’Afrique aussi était présente avec un chant traditionnel intitulé Zangalewa. Les chœurs ont fait preuve de beaucoup de maîtrise vocale, interprétant souvent à quatre voix les différentes chansons qui ont enchanté le public. Entre chaque chorale, André Polin jouait un morceau à l’orgue. Le dernier chant, une chanson de Frank Melkior écrite en 1630, réunissait les cinq ensembles dirigés par Isabelle Hourdequin, chef de chœur de Dé-Ci-Bels Chansons, pas du tout impressionnée par la présence des 160 chanteurs. « Ce n’est pas le nombre qui m’a impressionné, mais plutôt la qualité du résultat obtenu avec autant de voix féminines et masculines. Ce n’est pas une habitude pour moi, puisque je dirige essentiellement une chorale féminine. C’était certainement plus compliqué pour les choristes qui n’avaient pas beaucoup de place pour se positionner. Mais c’était un grand moment de musique et de convivialité ». L’interprétation de ce dernier livret intitulé Viens chanter avec nous, venait confirmer les propos du maire Patrick Defrancq : « La voix de l’Homme, certainement le plus beau des instruments de musique ».

LA VOIX DU NORD  du 05/09/2013
Baisieux: les «Chœurs de la Plaine» vous ouvrent leur porte…
La chorale se veut un endroit accueillant, où règne la bonne humeur, avec le plaisir de chanter ensemble. Le répertoire est très varié. La chorale se réunira pour reprendre ses répétitions le lundi 9 septembre, de 19 h 45 à 21h 45, salle Villeret au manoir d’Ogimont de Baisieux. Pour tous les adeptes du chant, ce sera une bonne occasion de rejoindre le chœur et participer à une belle aventure. La chorale se veut un endroit accueillant, où règne la bonne humeur, avec le plaisir de chanter ensemble. Selon la tradition, le meilleur accueil est réservé à tous. Le répertoire, très varié, est composé de chants profanes, classiques, baroques, contemporains et de chants sacrés.La connaissance de la musique n’est pas nécessaire, l’assiduité et le plaisir de chanter suffisent. M.B. (CLP)
 
BASILECHOS OCTOBRE 2012
 
 
BASILECHOS AVRIL 2012
 
 
 
 
LA VOIX DU NORD – PUBLIÉ LE 30/10/2011 
Les Chœurs de la Plaine ont fêté leurs 30 ans le 23 octobre 2013
 
 

PLes Choeurs de la Plaine ont fêté leurs 30 ansour leurs trente ans, les choristes, sous la direction de Gino Hostens, ont interprété un répertoire varié représentatif des étapes de leur carrière. Parmi les 70 choristes actuels, 11 sont présents depuis le début, en 1981, et ont à ce titre reçu un trophée d’honneur. Le président d’honneur, Francis Henno, les anciens chefs de choeur Jean-Marie Defromont et Charles Michaels étaient là ainsi que le compositeur André Waignein, auteur d’oeuvres interprétées par la chorale. Le choeur était accompagné au piano par Catherine Zigante et l’animation assurée par Benoît De Ruyver. La Philharmonie a également joué quelques morceaux. • C. R. (CLP)   La Voix du Nord

 

 

 
LOTO EXPO Mons (Belgique) du 15 octobre 2011

loto-expo

Bonne Nouvelle – Février 2008  
 

 

St Jean Bapt

vdn-2-fev-08-saint-cecile-2008

 

 La Voix du Nord du 11 janvier 2008
 

ag aA.G. du 7 janv 08

13e biennale de chant choral en l’église Notre Dame de Lourdes
Hier soir, j’ai eu le grand plaisir d’assister au concert prestigieux

des Chantres de Notre Dame sous la direction de Stephane Goemans.

Au programme CARMINA BURANA de Carl Orff

et MAGNIFICAT d’André Waignein.

Avec la délicieuse soprano Isabelle Masset, le tenor Luc De Meulenaere et le baryton Matthew Zadow.

Outre la chorale des Chantres il y avait la chorale Cantarella, la chorale Royale « Les Amis de Mozart », les « Choeurs de la Plaine « de Baisieux, le Nino Coro de Jette et l’orchestre du 21e siècle.

Ce fut une magnifique soirée !
Monsieur le Député- bourgmestre,
Mesdames et messieurs les échevins, Mesdames,
Messieurs,
Cher Stéphane,
«Les Chantres de Notre Dame» est l’association culturelle jettoise avec laquelle nous collaborons depuis les origines du Centre Culturel.

Notre premier partenariat pour la biennale de Chant choral date de 1987. Quel trajet accompli !
Et ça reste toujours un grand plaisir pour nous de participer à cette belle initiative.
D’abord pour la foule de talents invités, à chaque fois, et aussi pour la chaleureuse participation du public.
Tout cela prouve à souhait que chaque biennale est un événement de grande qualité.
Mais quand je vous parle des origines de la chorale des «Chantres», je devrais remonter bien plus loin puisqu’elle prit naissance en 1953.

Bien avant l’Atomium, bien avant que l’homme ne marche sur la lune.
Et aujourd’hui 58 ans plus tard, la Chorale royale des Chantres de Notre Dame accueille le public sur son site internet avec en exergue cette phrase superbe :
«Ce n’est pas tant le chant qui est sacré, c’est le lien qu’il crée entre les êtres»
En tant que président du Centre Culturel, je suis amené à fréquenter la grande majorité des associations culturelles de la commune, et je peux vous dire que ce sont les Chantres qui ont le plus d’impact sur la vie socio-cultuelle de Jette. Non seulement, ils sont nombreux sur scène mais avec leurs familles et leurs sympathisants, ils sont, de plus, présents, dans bon nombre d’autres associations.
Et puis il y a surtout, vous cher public, qui venez, à chaque fois, nombreux pour les applaudir. Oui, le chant est sans doute le meilleur lien social entre les gens.
Mais à propos de convivialité, je trouve très anecdotique, que ces jeunes chantres en chemise blanche de 1952 aient attendu 1966 pour accueillir des dames dans la chorale. Il a fallut 14 ans ! Il est vrai aussi que c’est souvent à partir de 14 ans qu’on se met à penser sérieusement aux jeunes filles.
Voilà. Pour terminer, je redeviens sérieux, car je tiens à rendre hommage à Hubert Mertens avec qui nous avons longtemps collaboré et bien sûr à son très brillant successeur Stéphane Goemans. Sans oublier tous les artistes présents ici ce soir.
Je vous souhaite une excellente soirée musicale.